Cire orientale naturelle : l’épilation plaisir ?

with 9 commentaires

Le monde se divise en deux catégories : les femmes à poils et celles qui n’en ont pas !

J’appartiens à cette première catégorie :-/ bien que je ne sois pas poilue au point d’intégrer le cirque d’American Horror Story, je trouve ces derniers disgracieux. Et non ! Je ne fais pas partie des femmes qui ont des poils et qui les gardent… Chacun fait comme il veut, chacun pense ce qu’il veut et je ne vais pas débattre ici du sujet #gardonsnospoils #jesuisunefemmeliberee ou autre…

Les poils et moi, c’est une longue histoire d’amour

J’ai découvert l’épilation à l’adolescence lorsque mes jambes ont commencé à être envahies par ces choses venues d’un autre âge. Je me rappelle que ma mère m’offrit un super appareil électrique de torture qui arrache les poils à l’aide d’un ressort tournant à toute vitesse ; je ne garde pas de bons souvenirs de l’usage de cet instrument…

Ayant à coeur de m’aider dans cette lutte de longue haleine contre ces envahisseurs venus du dedans, elle investit ensuite dans une machine sensée envoyer un courant électrique totalement indolore dans le bulbe du poil ; au bout d’un certain nombre de « décharges », le poil devait tomber tout seul.

Sur Téléshopping, c’était l’appareil révolutionnaire, celui qui transforme des pattes de yéti en guiboles de princesse sans souffrance. J’avoue, non sans une pointe de honte, que j’y ai cru, mais après de nombreuses séances sans résultat, l’appareil a fini au fond d’un placard.

Epilation à la cire orientale naturelle

Etudiante, j’ai découvert les bandes de cires froides, puis chaudes. Suivant l’exemple maternel, j’investis dans la technologie moderne et m’équipais d’un appareil qui chauffe la cire. Je sortais le grand jeu que dans les grandes occasions et je gardais la plupart du temps mes poils bien cachés sous la toile des pantalons ! Le rasoir était mon meilleur ami, lorsque j’avais une sortie plage qui tombait à l’improviste.

A 25 ans, jeune adulte, je fais la connaissance d’une combattante du poil grâce à ma soeur. Etant très timide, je n’avais jamais osé mettre les pieds chez une esthéticienne ; mon premier rendez-vous est pris en même temps que ma soeur qui me convainc que c’est plus agréable lorsque c’est une professionnelle qui s’occupe de passer la tondeuse !

J’y ai pris goût et à partir de là, j’ai arrêté de m’occuper de mes poils à la maison (sauf urgence).

À Aix en Provence, il suffisait que je sorte de chez moi, que je traverse la rue pour me faire épiler. Mon esthéticienne de l’époque pratiquait l’épilation à la cire chaude : la cire chauffe dans un gros récipient, elle applique cette dernière à l’aide d’une spatule en bois puis la retire avec des bandes de tissus. C’est un peu comme ce que je pratiquais à la maison sauf que c’est beaucoup plus rapide et mieux fait !

Puis je suis partie en voyage, en road-trip pendant 10 mois en Amérique du Sud ! Un long tête à tête avec moi et mes poils…que j’ai appris à supporter 🙂 J’ai aussi testé des esthéticiennes à Santiago du Chili !

Epilation à la cire orientale naturelle

L’épilation à la cire orientale naturelle chez Rosa à Montpellier

En revenant sur Montpellier après ce long voyage, je n’ai pas besoin d’aller chercher loin pour trouver mon bonheur. A une rue de chez moi, Rosa, Docteur en Naturothérapie, pratique l’épilation à la cire orientale naturelle ! Après plusieurs années d’expérience en arrachage de poils, je découvre cette façon de faire.

Lors de ma première visite, j’ai été chaleureusement accueillie par la propriétaire des lieux qui m’invite à prendre un thé ! De cette première fois, je me souviens que je n’ai jamais été épilée aussi rapidement.

Rosa m’explique durant la séance (de 20 min max pour une épilation complète) qu’elle pratique une épilation 100% naturelle, avec une cire qu’elle fabrique elle-même. Sa cire est un mélange de sucre, de miel, de citron, d’huiles essentielles et d’extraits de racines qui ralentissent la repousse des poils !

Elle n’utilise aucune spatule, ni bandes de tissus, juste sa cire tiède, et son savoir faire. Elle forme une sorte de boule de caramel qu’elle va chauffer entre ses mains et qu’elle passe sur toutes les zones du corps. C’est non seulement sa cire, mais encore plus sa dextérité qui m’ont impressionnée !

Cire orientale naturelle
Crédit photo Sonja Langford

Les avantages de l’épilation à la cire orientale naturelle

L’avantage de l’épilation orientale, c’est que l’on constate au bout de quelques mois le ralentissement de la repousse du poil. Cela fait plus d’une année que je vais, tous les mois, voir Rosa et je constate en effet qu’au fur et à mesure des épilations, certaines zones sont plus clairsemées ! Pour une efficacité sur la durée, il faut prévoir une épilation régulière (toutes les 4 à 5 semaines pour ma part afin que les poils soient suffisamment longs).

L’épilation orientale est une technique douce grâce à ses vertus désinfectantes et hypoallergéniques : elle limite les irritations (oubliez les jambes de poulet en sortant de chez l’esthéticienne), les poils incarnés, les rougeurs, les allergies et elle est particulièrement adaptée aux personnes qui souffrent de problème de circulations sanguines.

Elle est beaucoup plus hygiénique : en effet, la cire qu’elle utilise n’est en contact qu’avec votre peau contrairement aux cires qui chauffent dans des bols où la spatule est utilisée sur plusieurs personnes.

Elle produit moins de déchet, on oublie les bandes de tissus, il ne reste à la fin qu’un tas de poils emprisonnés dans une boule de cire froide !

Et concernant la douleur, même si une séance d’épilation ne sera jamais une partie de plaisir, l’épilation de Rosa à la cire orientale naturelle possède deux atouts : 1/ Rosa est tellement rapide que vous n’aurez même pas le temps de dire « Ouille » ! 2/ Au bout de plusieurs séances, comme les poils sont plus fins et moins nombreux, certaines zones sont totalement indolores !

 

Après toutes ces années de mini tondeuse à gazon, de choc électrique, de bandes en tissus, de cires froides, chaudes et pas super bio, bref, après ces années de guerre contre les poils, je suis parvenue au Valhalla.

Vous allez trouver injuste que le paradis sur terre se trouve à quelques pas de la gare Montpellier Saint Roch. Oui, c’est trop injuste.

La bonne nouvelle est que Rosa a décidé de vous faire profiter de la magie de sa cire à l’épilation orientale naturelle HAIFA + très bientôt disponible sur sa boutique ! Par contre, elle ne sera pas vendue avec les mains expertes de Rosa…

Séance épilation à la cire orientale naturelle du corps entier 30 €
Centre Thérapie Ethnique, 14 Rue Henri René, 34000 Montpellier

 

Vous avez quelle relation avec vos poils ? Vous pratiquez l’épilation à la cire ou vous dégainez le plus souvent votre rasoir ?

A bientôt !

Suivre MoNagrom:

MoNagrom, addicte à la cosmétique bio, voyageuse, youtubeuse et blogueuse beauté. Je partage ici ma quête de produits bio qui n'auraient rien à envier à la cosmétique conventionnelle, tant au niveau du packaging, que de l'odeur, de la texture... Bref l'efficacité au naturel !

9 réponses

  1. Marie-Laure
    | Répondre

    Coucou

    Je viens de lire ton article et habitant à coté de Montpellier, je viens de prendre RDV pour vendredi. Hâte de découvrir ça!
    Merci Morgane et j’espère pouvoir te rencontrer prochainement. Bisous

    • MoNagrom
      | Répondre

      Bonsoir !
      Ton commentaire était parti dans mes spams… c’est bizarre ! Depuis, je ne sais pas si tu as pu rencontrer Rosa, je veux bien ton avis 🙂
      Bisous !!!

  2. Graines de beauté
    | Répondre

    C’est une bonne démarche. Elle a l’air d’avoir tout compris cette Rosa. Je lui en ai parlé mais… Elle aime bien ses habitudes et s’en  » fiche  » du naturel et tout lol. Mais j’ai trouvé une esthéticienne qui le fait dans ma ville. Donc je pourrai tester éventuellement :). Merci pour l’article. Bise et bonne semaine 🙂

  3. Une naturopathe qui fait de l’épilation c’est le parfait combo ! Je suis séduite! Rosa n’aurait pas un double sur la Rochelle ? 🙂 J’ai essayé une fois de faire ma propre recette de cette cire naturelle, ça a été une catastrophe, je ne m’en suis pas dépatouillée!! Alors je suis maintenant à une partie une solution : les aisselles = épilateur je vais très vite, aucune douleur, pas de poils incarnés top! les jambes = ça dépend de l’urgence épilateur (mais des poils passent toujours à la trappe…) ou rasoir. Et le maillot…le maillot = cire oblige sinon tout le reste est beaucoup trop irritant pour moi!
    Voilà tu sais tout sur mes poils haha
    Bisous

    • MoNagrom
      | Répondre

      Coucou ! Oui une esthéticienne naturopathe, ce n’est pas courant ^^ J’ai conscience que j’ai de la chance de l’avoir pas très loin de chez moi !
      Je vois que l’on a toutes nos petites solutions pour lutter contre les poils ! Moi j’ai définitivement abandonné les appareils électriques !!! Rien que de voir l’objet de torture ça me donne des frissons ! Bisous !

  4. Ilhem
    | Répondre

    Tu m’as bien fait rire avec tes souvenirs épilatoires! J’ai à peu près les mêmes mais l’arracheur de poils à moteur n’est entré dans ma vie qu’après l’adolescence. J’ai des souvenirs d’enfance fantastiques autour de l’épilation : rôder avec mes cousines dans la cuisine où mes tantes préparaient la cire, l’odeur de ce caramel appétissant, les regarder s’épiler avec fascination et le sentiment de participer à un rituel mystérieux…Tout ça pour finir par m’épiler pendant toute mon adolescence avec de la crème qui pue, au nom du progrès et de la modernité. Aujourd’hui j’utilise un épilateur électrique qui fait un bruit infernal : efficace mais sans plaisir, ce qui explique que je ne l’utilise pratiquement qu’en été.

    Il est temps de renouer avec la cire orientale. 🙂

    • MoNagrom
      | Répondre

      Wahou, ce sont de beaux souvenirs d’enfance 🙂 Moi aussi j’ai utilisé quelque fois la crème dépilatoire qui sent mauvais ^^ !
      En tout cas j’ai hâté que Rosa commercialise sa cire, ça me permettra de faire quelques retouches en attendant le prochain rendez-vous !

  5. Graines de beauté
    | Répondre

    Coucou Morgane. Tu donnes envie de s’y mettre … 30€ corps intégral c’est OUF !! Vraiment pas cher. Ma soeur est esthéticienne donc j’ai la chance de pouvoir me faire épiler gratuitement lol. Et mes poils beh … Comme toutes je pense : plus assidue en été qu’en hiver, non ?
    Bisous

    • MoNagrom
      | Répondre

      Coucou ! Oui 30€ est un prix imbattable ! Rosa propose un tarif avantageux pour permettre aux femmes de prendre soin d’elles sans que cela soit compliqué pour leur budget 🙂
      Tu as de la chance d’avoir une soeur esthéticienne, faut que tu la convertisse à l’épilation orientale 😉

Répondre