Consommez-vous des cosmétiques labellisés bio ?

with 8 commentaires

Je parle rarement de labels cosmétiques sur ce blog. Et pourtant, j’utilise en majorité des produits naturels et bio. Comment je choisis mes produits beauté ? Est-ce que je lis les compositions ? Est-ce que je consomme uniquement des cosmétiques labellisés bio ? Voilà un sujet fort intéressant que je souhaitais aborder avec vous.

Cosmétiques labellisés bio
Crédit photo – Priscilla Westra

Aux origines du bio

Depuis toute petite, je suis passionnée de cosmétiques et de beauté. Je me rappelle lorsque j’avais 9 ou 10 ans, je trainais dans le rayon beauté du supermarché de mon quartier. J’étais fascinée par ces rayons débordant de flacons de toutes les couleurs, aux parfums gourmands… J’ai eu aussi ma première carte Séphora vers 12 ans, et je me souviens très bien de mon premier achat : des petites boules multicolores à faire fondre dans son bain aux parfums exotiques.

J’ai 35 ans et je constate avec tristesse que j’ai passé plus de 30 ans à utiliser des cosmétiques nocifs. Pourquoi m’a t’il fallu autant de temps pour arriver à cette prise de conscience ?

Si je remonte un peu dans le passé, mon premier achat de cosmétiques labellisés bio remonte à 2008. Je n’avais pas l’intention, ni de raison à l’époque de changer mes habitudes cosmétiques. Suite à cet achat, j’ai associé le bio à « vieillot » / le bio à « ça sent mauvais » / le bio à « pas forcément efficace »…

3 ans plus tard, je m’intéresse à nouveau au bio. A cette époque-là, et je vous en ai parlé plusieurs fois, j’ai une peau acnéique et plutôt grasse. Je cherche alors un remède pour lutter contre mon acné adulte. C’est un moment déclencheur dans ma transition vers le bio car j’ai tout de suite constaté en peu de temps une évolution positive de l’état de ma peau.

Aujourd’hui, je consomme 90% environ de produits cosmétiques soit naturels soit certifiés biologiques. J’ai encore des parfums, des palettes de maquillage, quelques rouges à lèvres dans le conventionnel… Je suis surtout devenue « psychotique » du bio pour mes soins visage avec 100% de bio ou naturel.

Si je reviens donc sur ces dernières années, ce qui m’a permis de faire ce virage vers le bio, c’est la disponibilité de l’information : merci Internet ! Aujourd’hui, on peut facilement se renseigner sur les différents labels, sur l’éthique des marques et décrypter les compositions grâce à la liste INCI – obligatoire en Europe depuis 1999 seulement. Avant ça, comment pouvait-on prendre conscience de la présence d’ingrédients nocifs dans les cosmétiques conventionnels ?

Cosmétiques labellisés bio
Crédit photo – Boram Kim

A quoi sert un label bio ?

Lorsque j’ai démarré ma transition vers des produits sains, je ne lisais pas les compositions, mais je recherchais la présence du label sur le produit. Je pense que c’est la méthode la plus simple lorsqu’on n’y connait pas grand chose dans les compositions.

Le label c’est une garantie minimale que le produit respecte bien des exigences et les critères d’un cahier des charges : il existe un grand nombre de labels plus ou moins exigeants. La difficulté est de connaitre le cahier des charges et les exigences de chaque label.

La présence ou non d’un label sur un produit ne conditionne pas la qualité du produit. Vous pouvez avoir un produit avec une excellente composition qui n’est pas labellisé. Par contre, un produit qui contient des parabènes, des huiles minérales, des silicones, des substances synthétiques, etc… n’aura pas de label.

Si vous débutez en cosmétiques bio, et que vous ne vous intéressez pas aux compositions, le label est fait pour vous : acheter un produit labellisé bio sera toujours un acte plus sûr que d’acheter un produit sans label !

Si par contre vous savez lire les compositions, je vous recommande de ne pas vous fier uniquement au label. En effet, le label étant une garantie minimale, certaines marques font le minimum pour surfer sur la vague du bio !

Décrypter les compositions
Crédit photo – Daria Nepriakhina

 

Est-ce utile de décrypter les compositions des produits labellisés ?

Voici un petit exemple d’un produit qui est labellisée bio mais dont la composition n’est pas exceptionnelle. Je ne cite pas la marque, il n’y a aucun intérêt à le faire dans cet article.

Il s’agit d’un gel douche qui met en avant sur son packaging ses deux principaux actifs : du miel et du muesli bio.

Aqua/Water/Eau, Acer Saccharum (Mapple Sugar) Extract*, Ammonium Lauryl Sulfate, Cocamidopropyl Betaine, Glycerin, Caprylyl/Capryl Glucoside, Decyl Glucoside, Sodium Benzoate, Parfum (Fragrance), Mel/Honey/Miel, Citric Acid, Coco-Glucoside, Glyceryl Oleate, Sodium Chloride, Avena Sativa (Oat) kernel extract*, Citrus Aurantium Dulcis (Orange) Peel Oil*, Limonène, Alcohol**, Caramel, Helianthus Annuus (Sunflower) Seed Oil, Salicylic Acid, Castanea Sativa (Chesnut) Seed Extract*, Potassium Sorbate
* ingrédients issus de l’agriculture biologique / from organic farming
**transformé à partir d’ingrédients biologiques / made using organic ingredients

Si on jette un coup d’oeil à cette liste INCI, voici ce que l’on peut noter :

Beaucoup d’eau (bien sûr), ensuite en 3eme ingrédient, de l’Ammonium Lauryl Sulfate qui a un potentiel irritant assez élevé et puis en fin de liste (après le parfum), on retrouve enfin les actifs (bien mis en avant sur le packaging du produit) mais qui représentent respectivement moins de 1% du produit fini. On note aussi que le miel n’est même pas bio (c’est écrit « miel et muesli bio » sur l’emballage, c’est assez trompeur).

Je voulais juste vous montrer dans cet exemple qu’il est utile de décrypter les compositions même des produits labellisés !

Un label est toujours utile car il évite la majorité des ingrédients nocifs : ici on ne retrouve pas de PEG, de parabènes, d’huiles minérales,… Par contre, je connais des gels douches ou savons non labellisés avec une bien meilleure composition que celle-ci.

Il existe des outils formidables pour savoir si tel ou tel ingrédient est nocif ou pas : le site La vérité sur les cosmétiques (qui existe aussi en version papier), l’application mobile Think Dirty, et surtout de nombreux sites et blogs qui décryptent les formulations de vos cosmétiques.

Label cosmétiques bio
Crédit photo – Sebastian Pichler

Zoom sur le label COSMEBIO

Le label COSMEBIO est présent sur un grand nombre de produits « Made in France ». L’association a été créée en 2002 et son objectif est de valoriser les produits développés par les adhérents. Leur volonté est de mettre en avant une cosmétique éthique, écologique et innovante.

Lors de mon passage à Natexpo à l’automne dernier, j’ai pu rencontrer des personnes de l’association COSMEBIO. Ce fut l’occasion de découvrir un grand nombre de marques adhérentes – dont les soins Douces Angevines grâce à un soin visage très relaxant.

Le label COSMEBIO en quelques chiffres

Le label COSMEBIO c’est :

  • 350 sociétés membres
  • + de 450 marques labellisées
  • + de 9000 références produits
  • la 1ere association mondiale dédiée à la cosmétique Bio
  • un leader d’opinion au niveau international
  • un référent technique sur la cosmétique Bio

Le label BIO chez COSMEBIO répond aux critères de compositions suivants :

  • Au minimum : 95% d’ingrédients naturels ou d’origine naturelle.
  • Au minimum : 95% des ingrédients végétaux sont issus de l’Agriculture Biologique
  • Au minimum : 10% de l’ensemble des ingrédients sont issus de l’Agriculture Biologique

Nota : Les produits cosmétiques comportent souvent 50 à 80% d’eau par définition non certifiable.

Label CosmebioLabel Cosmebio

 

Les engagements de COSMEBIO

L’association COSMEBIO a été fondée sur 3 valeurs :

  1. ETHIQUE afin de protéger à la fois les Hommes et l’environnement
  2. RESPECT grâce à des formulations ne contenant pas de produits nocifs ou controversés
  3. EXIGENCE car les adhérents sont soumis à un cahier des charges strict et l’association les incite à aller plus loin dans leur démarche en alliant le plaisir d’utilisation à la technique

Il existe d’ailleurs les Trophées COSMEBIO de l’Excellence Cosmétique récompensant les membres de l’association qui développent des produits hédoniques et efficaces, associés à une démarche éthique forte.

Les marques labellisées COSMEBIO « coup de coeur »
  1. Les Douces Angevines : l’huile démaquillante Douces Angevines, le coffret 4 harmoniques
  2. Arc en Sels : le sérum couperose, l’huile sésame Oriental épicée
  3. Armencelle : le sérum Optima à l’acide hyaluronique
  4. Centifolia : l’huile de macadamia, l’exfoliant enzymatique
  5. Florame : l’huile de jojoba, les eaux florales
  6. Ladrôme Provencale : cure à la propolis, l’huile à la vanille
  7. La Fare 1789 : le masque peeling, la brume purifiante
  8. Laboratoire Mint-e : le gel Z-trauma
  9. Maison Berthe-Guilhem : le shampoing cheveux normal à gras
  10. Patyka : le contour des yeux
  11. Phytomedica : le gommant corps bio aux pépites de Cranberry et au Sucre de canne
  12. Acorelle : le soin solaire pour le visage SPF 30
  13. Ballot-Flurin : les shampooings Douche de la Ruche et Douceur de Miel
  14. 2Moss : le démêlant hydratant

Et j’en oublie sûrement…

Cosmétiques labellisés bio pour une routine beauté

L’association COSMEBIO m’a proposé de recevoir un pack routine beauté tout en bio contenant entre 5 et 10 produits labellisés COSMEBIO. J’ai accepté à condition que les produits conviennent à mon type de peau. Après plusieurs échanges, j’ai reçu les 4 soins visage ci-dessous :

Centifolia – Exfoliant enzymatique
Biocarnac – Masque fondant
Coslys – Gommage douceur
Fleurance Nature – Sérum jour à l’edeilwess

Je vous propose de découvrir en vidéo une routine du matin où je donne mon avis sur ces produits.

Seul le produit Coslys n’a pas été testé car il fait doublon avec l’exfoliant enzymatique de Centifolia (je pensais au départ qu’il s’agissait d’un gommage pour le corps).

 

Produits cités dans la vidéo :

Brume intense purifiante – La Fare 1789 – Labellisé COSMEBIO

Lot de 3 lingettes coton bio – Douces Angevines (10% de remise sur Doux-Good avec le code Monagrom)

Exfoliant enzymatique anti-âge global – Centifolia – Labellisé COSMEBIO

Masque fondant hydratant – BioCarnac – Labellisé COSMEBIO

Hydrating Floral Essence – Tata Harper

Sérum jour à l’edelweiss – Fleurance Nature – Labellisé COSMEBIO

Sérum Absolu – Aster & Bay

Contour des yeux éclat – Patyka – Labellisé COSMEBIO

 

Le marché des cosmétiques bio est en train de se déployer partout dans le monde, et l’offre devient de plus en plus importante. Face à ça, mes critères de sélection ne sont plus les mêmes. Aujourd’hui, ce qui compte, ce n’est plus uniquement un label ou la composition d’un produit, mais ce qu’il y a derrière la marque : sa démarche éthique, son processus de fabrication, sa sélection d’ingrédients (local, via de petits producteurs ou des coopératives), sa passion pour les plantes !

Dîtes-moi comment vous choisissez vos cosmétiques ? Est-ce que la présence d’un label suffit à vous rassurer ? Est-ce que vous décryptez les compositions ?

A bientôt !

Suivre MoNagrom:

MoNagrom, addicte à la cosmétique bio, voyageuse, youtubeuse et blogueuse beauté. Je partage ici ma quête de produits bio qui n'auraient rien à envier à la cosmétique conventionnelle, tant au niveau du packaging, que de l'odeur, de la texture... Bref l'efficacité au naturel !

8 Responses

  1. Amélie
    | Répondre

    Bonjour,

    Merci pour cet article, la liste INCI et l’appli mobile pour la vérifications des composants, c’est top!
    Belle journée
    Amélie

    • MoNagrom
      | Répondre

      Bonjour Amélie,
      Oui c’est vrai 😉 C’est comme celle de Yuka pour les produits alimentaires, c’est très pratique ! Bon week-end.

  2. marie
    | Répondre

    coucou morgane !
    j’ai commencé le bio en achetant des produits labellisés, car comme toi je pense que c’est un bon moyen pour débuter.
    par contre il y a du bon et du moins bon dans le bio …
    et en découvrant des blogueuses/youtubeuses comme toi ou clelia2612, je me suis intéressée aux marques naturelles, organiques avec ou sans label, et effectivement, là ça aide bcp de savoir lire les compo !
    côté maquillage, j’ai aussi réussi à « virer » tout le conventionnel et ça ne me manque pas du tout.
    du coup, je suis à 99% bio/naturel, pour tous les produits. je trouve que c’est important pour soi, mais aussi pour la planète … mon côté « écolo » prend le dessus sur la « santé », mais cela est très personnel, je sais.
    j’essaye de ne plus utiliser de coton, et autres consommables beauté : vive le démaquillage à l’huile, la cup et les mouchoirs en tissu ! en tout cas, merci de nous faire découvrir de beaux produits, aussi bien par le côté « luxueux » que le côté « engagé » et français ! bisous !! marie

    • MoNagrom
      | Répondre

      Coucou Marie !
      Merci pour ton témoignage ! C’est top d’avoir réussi à virer tout le conventionnel ! De mon côté, je fais les choses petit à petit ! J’aimerai tout vendre, mais je manque cruellement de temps – à moins que je procrastine 😉
      J’essaye aussi de faire attention dans la vie de tous les jours. Il y a des choses que j’ai adopté depuis un moment comme la cup en 2011 qui a changé ma vie ! Il y a un an, je suis passée aux serviettes en tissus que j’utilise en complément de la cup (finis les Always ^^) J’ai aussi adopté depuis un moment les lingettes démaquillantes lavables et j’en raffole ! Par contre, je dois encore tester les mouchoirs en tissus (c’est en réflexion), virer les coton-tige etc… C’est comme l’alimentaire, avec mon homme, on est en pleine transition, on avance petit à petit, on découvre et c’est juste passionnant ! Bisous !!!

  3. Grain de Bioté
    | Répondre

    Hello,

    Ton article est super intéressant, et reflète effectivement à travers ton histoire ce qui mène souvent les personnes vers les cosmétiques bio naturels.
    J’espère que tu pourras aussi prochainement parler d’autres labels bio, et notamment Nature et Progrès qui est généralement reconnu comme le plus exigeant en matière de cosmétique bio.
    SophieBio

    • MoNagrom
      | Répondre

      Bonsoir !
      Merci pour ton commentaire ! Le chemin vers le bio a été long mais au bout du chemin, j’ai aussi découvert une vraie passion pour la cosmétique bio !
      Le label Nature et Progrès est en effet pour moi gage de qualité ! S
      i seulement toutes les marques de cosmétiques pouvaient penser à qualité plutôt que profit, ça serait tellement plus simple, et nous serions moins méfiants !

  4. Graines de beauté
    | Répondre

    Coucou,
    encore un super article qui je l’espère en aidera plus d’une.
    Maintenant que j’arrive à bien m’y retrouver dans les compositions, le label me tape à l’oeil puis ensuite je lis la composition. Un label seul ne me fera pas acheter car souvent en lisant la composition on est vite déçue. Tu sais vers quel chemin je m’oriente ; je suis tout à fait d’accord avec toi dans le fait d’opter pour des marques de niches …
    Je t’embrasse 🙂
    PS : Patyka c’est avec un « y » (faute de frappe je suppose) 🙂

    • MoNagrom
      | Répondre

      Coucou ma belle (Merci pour Patyka 😉
      Tu as la chance de découvrir jeune une cosmétique bio qui est séduisante, et qui ne va pas arrêter d’évoluer et d’innover dans les prochaines années !
      Il faudra par contre se méfier de plus en plus de ceux qui viendront jouer sur le terrain du bio et du naturel ! Donc, on se doit de tout déchiffrer !!!
      En tout cas, j’espère que tu trouveras un équilibre dans ta façon de consommer et ta passion pour les cosmétiques bio <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.